Aromathérapie – Origine

Un peu d’histoire

Les utilisations des substances odorantes des plantes sont connues depuis l’Antiquité. Les premiers
textes relatant l’utilisation d’huiles fines et de parfums sont des papyrus hiéroglyphes égyptiens
datant de plus de 2 800 ans. Le papyrus Ebers en Égypte ainsi que les récits d’Hérodote, de Pline et
des médecins Dioscoride et Galien montrent que les Égyptiens utilisaient les huiles extraites des
plantes, les parfums et les essences de plusieurs plantes aromatiques, auxquels ils recouraient pour
la pharmacologie et l’embaumement. Ils connaissaient trois méthodes pour extraire les huiles
essentielles, la macération, l’enfleurage et une forme archaïque de distillation.
Les civilisations chinoises et indiennes employaient également les huiles essentielles pour les soins
thérapeutiques et cosmétiques : l’empereur Chen Ning rédigea un traité de phytothérapie, et l’on
sait qu’en Inde, la médecine ayurvédique et les livres sacrés des Védas connaissaient plus de sept
cents épices (basilic, cannelle, nard, myrrhe, santal, entre autres) et on utilisait les parfums à des fins
liturgiques et thérapeutiques.

Naissance de l’aromathérapie

Le 25 juillet 1910 à Lyon, un parfumeur-chimiste, René-Maurice Gattefossé, est soufflé par une
explosion dans son laboratoire. Il est gravement brûlé au niveau des mains et à la tête. Il est conduit
en urgence à l’hôpital, où il est soigné avec les moyens de l’époque : de l’acide nitrique qui, très vite,
n’a plus d’effet. La gangrène gazeuse gagne du terrain en rongeant sa chair… Passionné des huiles
essentielles qu’il utilise pour créer ses parfums, cet industriel décide alors de prendre le traitement
en main. Il se tourne donc vers l’huile essentielle de lavande pour tenter de sauver sa peau.
L’application directe de cette huile essentielle sur ses plaies infectées lui apporte un soulagement
immédiat. Très vite, le parfumeur s’aperçoit que la cicatrisation commence rapidement et
correctement. Il est l’inventeur du mot aromathérapie.

Aromathérapie en 4 questions/réponses

  1. L’AROMATHERAPIE ET LA PHYTOTHERAPIE
    L’aromathérapie est une médecine naturelle très complète : elle agit sur toutes les dimensions de la
    santé (du corps et de l’esprit). L’aromathérapie appartient à la phytothérapie, mais elle constitue une
    branche à part entière de la phytothérapie. Elle n’est concernée que par la forme puissante et
    concentrée sous laquelle on trouve les principes actifs des plantes aromatiques, une fois que celles-ci
    ont été distillées. La phytothérapie quant à elle, utilise des macérations, des décoctions, des infusions
    ou encore la plante fraîche ou sèche… La phytothérapie et l’aromathérapie utilisent donc toutes deux
    les vertus médicinales des plantes aromatiques, mais les méthodes utilisées pour façonner les
    remèdes marquent la différence entre ces deux disciplines.

De ce fait, à partir d’une même plante, suivant le processus de fabrication on n’obtient pas les
mêmes principes actifs. Les huiles essentielles sont incomparablement plus puissantes que les autres
formes issues des plantes, et elles sont extrêmement concentrées en principes actifs. Cette
différence est due à la distillation, au cours de laquelle de nouvelles molécules apparaissent et qui ne
sont présentes qu’à l’état de latence dans la plante.
L’usage par voie orale de la sauge officinale en phytothérapie est bien connu tant pour son activité
fortifiante sur l’organisme que pour ses vertus antispasmodiques. Cependant, en aromathérapie,
l’usage de l’huile essentielle de sauge est très risqué. C’est un produit fortement toxique : 1 cuillère à
café de cette HE suffirait pour tuer un homme

  1. QU’EST-CE QU’UNE HUILE ESSENTIELLE ?
    Les huiles essentielles sont obtenues à partir de la distillation à la vapeur de certaines plantes
    aromatiques (feuilles, fleurs, écorces, racines etc. …).
    C’est la molécule odorante et volatil d’une
    plante. Ce sont des produits complexes car elles sont composées de plus de 100 molécules
    chimiques. Une huile essentielle authentique doit être 100% naturelle et pure. (C’est-à-dire qu’elle
    n’a pas été modifiée ou couper avec d’autres substances).


  2. A QUOI RESSEMBLE DONC UNE HUILE ESSENTIELLE ?

    Les huiles essentielles sont des liquides.
    Elles sont huileuses mais non grasses et elles s’évaporent.

    Chaque huile essentielle est unique, a son propre parfum et ses propres caractéristiques.
    Les huiles essentielles sont solubles dans les produits gras (beurre, huile végétale) et les
    alcools, mais pas dans l’eau.

  3. ALORS, AROMATHERAPIE QUI SUIS-JE VRAIMENT ?
    L’aromathérapie est l’utilisation des huiles essentielles pour l’harmonisation de la santé physique et
    mentale. On utilise les huiles essentielles pour renforcer le processus naturel de guérison. C’est une
    méthode naturelle qui repose sur l’activité des molécules biochimiques des huiles essentielles.
    Pour une utilisation des huiles essentielles dans le domaine de la beauté et du bien-être, on parle
    plutôt d’aromatologie (logie = science, connaissance ; donc la connaissance des huiles essentielles).
    Et lorsqu’on ne s’intéresse qu’à l’odeur de l’huile essentielle, toujours dans un objectif de bien-être
    et non de soin, on parle d’olfactothérapie

IMPORTANT :
Ce site est une initiation à l’usage des huiles essentielles et des plantes à but personnel et familial. En
aucun cas, les conseils donnés ne dispensent d’un avis médical. Les protocoles aromathérapeutiques
et phytothérapeutiques n’ont pas pour but de remplacer ou de se substituer à un traitement médical.
Les informations fournies sur ce site sont destinées à améliorer et non à remplacer la relation qui
existe entre le visiteur du site et son médecin. En cas de malaise ou de maladie, consultez d’abord un
médecin ou un professionnel de la santé en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé.

En utilisant ce site, vous reconnaissez avoir pris connaissance de l’avis de désengagement de
responsabilité et vous consentez à ses modalités.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.